Archive | octobre 2013

Seether ft Amy Lee – « Broken »

Publicités

Jeudi 24 octobre 2013

J’ai l’impression de perdre pied en ce moment. Encore une fois et comme toujours, je sais pas trop où j’en suis, je ne sais plus ce que je dois faire et ma tête part dans tous les sens. Je ne suis même pas sûre de la stabilité de la moitié de ce que je pense. Je ne suis pas sûre d’être encore une fois pardonnée par mon manque d’attention envers mes proches (oublier un anniversaire serait limite passible de peine de mort chez nous c’est dingue). Je ne suis pas sûre d’arriver à décrocher mon diplôme d’esthétique-cosmétique-parfumerie. J’adore ce métier, je le sens qu’il est fait pour moi, mais avec les 180 kilomètres que je tape tous les jours, je suis trop fatiguée et seulement la moitié des informations qu’il faudrait arrivent à rentrer dans mon petit crâne de lycéenne en plein stress. Le médecin m’a donné des cachets pour que je reste calme la journée, ça ne marche absolument pas. Alors j’ai arrêté de les prendre, du coup, je suis autant stressée que d’habitude. Les placebos ne marchent pas sur moi. Je voudrais limite un truc qui me shoote mais en me gardant capable de faire ce que je dois faire. Le médecin m’a aussi donné des somnifères. J’ai peur qu’un jour je sois tentée de faire une connerie avec ça, déjà qu’il y a environ une semaine ou deux, j’avais envie de me revoir avec une lame de cutter entre les doigts. Quand j’y pense, c’est pas du tout hygiénique pour ma peau. Pis de toute façon, j’ai pas fais mon rappel pour le tétanos donc… Et puis j’ai plus 15 ans, j’ai pas besoin de me trancher les bras pour exprimer mon mal-être, j’ai juste à brailler et tout balancer, péter un câble, dessiner, écrire. Mais il n’y a plus rien qui me calme vraiment quand j’ai les nerfs, je recommence à être plutôt violente dans mes gestes. J’ai giflé mon copain un coup, je crois que c’était au mois d’août. Il n’a pas relevé, m’a pardonné et n’a même pas élevé la voix contre moi. Je suis vraiment une personne horrible, j’aurai préféré qu’il me retourne une claque aussi, ça m’aurait remis les idées en place. De toute façon, dès que je bois trop ou autre, je dérape complètement. A chaque fois il a le droit à une crise et à chaque fois c’est le même bordel, je me mets à lui crier dessus, à faire des remarques que moi j’aimerai pas qu’on me fasse, je me casse, je reviens au bout de 5 minutes et je vais m’excuser en pleurant. Souvent j’ai pas envie de revenir. A chaque fois que je me tire parce que ça dérape en fait. Mais j’aimerai bien des fois qu’il me montre qu’il m’aime un peu plus souvent et qu’il n’abuse pas des choses dangereuses. C’est d’avoir perdu un ami dans un accident de voiture qui m’a fait changé du tout au tout. Maxime… Putain pourquoi ça t’es arrivé ? Je comprends toujours pas, je sais juste que t’as pas souffert. C’est un bien dans ton malheur, parce que si on m’avais dit que t’avais brûlé vivant quand la voiture à pris feu, je l’aurai pas supporté. J’ai les larmes aux yeux… Et j’ai jamais plus rebut de whisky depuis le soir où Kelly m’a envoyé un message pour me dire que maintenant quand on viendrait te voir, ce serait plus au centre ville mais au cimetière. Ça fait horriblement mal au coeur de penser à tout ça, mais j’ai besoin de temps en temps d’en parler, quand ça sort. Alors des fois j’espère que si tu peux me regarder de là-haut, que tu me donnes quand même un peu de force. D’ailleurs si il y a vraiment un paradis, essaie de rencontrer mon grand-père, c’était un homme formidable avec le coeur sur la main. Mais j’ai pas assez pris le temps de le connaître et de discuter avec lui, il avait surement un tas de trucs à m’apprendre… Enfin bref, je vais aller fumer ma clope, prendre mon somnifère et me coller dans les bras de Morphée. Bien que ces putains de somnifères ne soient que du sommeil artificiel…

Les raisons pour lesquelles le train n’est pas mon moyen de transport préféré…

J’ai pas mal de choses à raconter en ce moment. J’ai pris mon rôle de lycéenne (encore une année) très à cœur dernièrement. Tellement à coeur que les heures de colles se sont enchaînées (dans cette école on est collées une demie heure tous les lundi, ça va encore j’ai envie de dire y a pire). Sauf quand vous savez que vous finissez votre colle a 17h30 et que le train le plus proche de cette heure là est à 17h31. La gare à beau être près de l’école, une minute pour aller jusqu’au quai N°4 avec les valises et tout le toutim c’est pas faisable et ce pour n’importe qui. Donc on reste, on attend à la gare une fois sortie du lycée. On attend jusqu’à 18h35 que notre prochain train arrive… Donc on poirote, on révise, on tourne en rond, on fume des clopes à la pelle et on se fait chier. Quand le train arrive, ça fait déjà un bon bout de temps qu’on est déjà sur le quai à se geler les oignons, quand on monte dans le train, on attend encore trois plombes et là vous voyez des gens sortis de films d’horreur se placer à côté de vous et qui puent la vinasse à 20 mètres alors que forcément bah dans le train à cette heure là y a de la place partout !

Bah non, les gens décident de vous faire chier et en plus ils viennent discuter enfin essayer de taper la discussion jusqu’à ce que (oui parce que moi j’suis méchante hein j’fais pas les choses à moitié) vous sortiez vos écouteurs, les vissiez dans vos oreilles en aillant le sourire du style « Ferme ta gueule j’ai pas envie de parler ». Et même quand vous leur dites que vous avez un copain et qu’ils vous répondent « j’suis pas jaloux » on a envie de leur coller des claques pour leur dire « toi non mais lui si et moi j’suis pas une poupée gonflable pauvre con et si je t’ai dis ça c’est EXCLUSIVEMENT pour que tu me lâches la grappe bordel! »… Mais non, t’es encore trop gentille alors tu le laisse parler et au pire, tu changes de place. Bah nan il te suis, alors tu t’énerves et là tu pète un câble, tout le monde te regarde et lui fais genre « mais j’ai rien fais pourquoi elle m’agresse cette folle ».

Je crois sincèrement que ça m’exaspère autant que les gens qui se parfument (le pire c’est Chanel N°5 et Shalimar de Guerlain). Mais qui se parfument à mort juste avant de rentrer dans le train, histoire de biieeeeeeeeeen faire chier les gens, de bien leur prendre la tête le matin à 7h. Alors je sais que je bosse dans le monde de l’esthétique et que je sens des parfums toute la journée, des crèmes et tout ça. Mais putain y a un moment où j’aime bien respirer sans sentir le néroli, le jasmin, la rose, la cerise noire, le thé fumé et j’en passe. C’est DÉSAGRÉABLE de sentir quelqu’un qui cocotte le matin à 7h quand on saute dans le train. Alors pitié, prenez votre parfum ou juste un échantillon avec vous et parfumez-vous en sortant, pitié! Je sais que certains diront  » ouais mais j’ai pas le temps en sortant du train ». Perso j’ai bien souvent une valise et deux gros sacs, j’arrive encore à fumer et à me parfumer en allant jusqu’à mon école qui est au bout de la rue, donc c’est faisable. Tout est une histoire d’organisation…

Un autre truc énervant dans le train… Mais là je crois que ça dépasse même mon seuil de tolérance… Ce sont les gens qui téléphonent dans le train mais qui se croient genre… tout seuls dans le train. Genre les gens qui mettent le haut parleur. La dernière fois j’ai agressé un petit jeune qui devait avoir quoi, allez 15-16 ans en lui disant que sa vie personnelle on en avait rien à carrer, que les gens dans le train aimeraient, pour la plupart après la journée de boulot, bien avoir la paix et un minimum de calme et que si il arrêtait pas son zouf, j’lui faisait bouffer son téléphone par le zocock sans y mettre de tact… Non, je ne suis pas méchante, mais putain arrêtez de nous faire chier à parler comme si la personne était à l’autre bout du train et que vous aviez du mal à vous faire entendre, vous êtes pas obligés de faire partager votre vie à tout le train (surtout quand c’est des trains de une seule voiture et que le moindre bruit s’entend partout).

Un autre truc chiant, mais là c’est pas de la faute des gens : les enfants qui pleurent toutes les larmes de leur petit corps. Avant, j’aurai pété un câble très sérieusement en gueulant « elle peut pas faire taire son moufflet elle ». Mais quand on a un enfant à la maison (mon neveu en l’occurrence) et qu’il pète des câbles à ce que l’on ne puisse plus l’arrêter, on comprend très vite que les mères sont gênées et que ça ne sert à rien d’en rajouter une couche en les stressant encore plus. Oui parce qu’un bébé c’est stressant, ça gueule souvent et c’est inconsolable quand on lui refuse les petits Lu… Donc en général, on est conciliante, on visse ses écouteurs dans ses petites esgourdes et on écoute de la musique si vraiment ça devient insupportable.

Il y a aussi celui qui vient tout le temps vous gratter des sous… Exemple un gars vient me voir un jeudi en me demandant « Excuse-moi, t’as pas 2€? ». Déjà pour moi avant de gratter le pognon y a bonjour et s’il-vous-plaît en général, j’aime bien c’est sympa aussi la politesse parfois même si notre interlocuteur va se voir essuyer un refus. Alors la phrase que je sors souvent c’est « C’est la fin du mois ». Ça marche toujours, puisque personne n’a sa paye ou autre au même moment dans le mois. Le même loustique vient me revoir une semaine après avec la même question, donc je lui ai fais la réflexion comme suit : « Alors déjà BONJOUR! Ensuite j’aurai aimé un s’il-te-plaît à la fin de phrase. Troisièmement, non j’ai toujours pas de sous et je sais que je suis estampillée au nom d’une école privée, c’est pas pour autant que j’ai du pognon. Et quatrièmement, tu m’as déjà fais le coup la semaine dernière. Et puis j’vois que t’as un pétard à la main, alors si t’as pas de sous, arrête de fumer ça te fera des économies et tu seras plus obligé de faire la manche comme un clochard. Bonne soirée ». Et là le gars s’en va tout choqué en se retournant et en te regardant de travers… Au pire tu t’en fous quoi, t’as eu raison de l’envoyer bouler!

Ah et pour en revenir à une autre sorte de gens… Y a les mecs pires que chelous qui essaie de te vendre leur came. Alors là c’est mythique. Parce que déjà ce qu’ils te vendent quand tu t’y connais un minimum (oui l’adolescence, ça fonde des bases), bah c’est de la merde tout simplement. Ensuite tu leur dis « Non merci, j’ai arrêté y a longtemps j’ai plus besoin de cette merde ». Donc tu te retrouvais juste avec du shit en proposition et après il finit par te proposer de la coke et quand tu regardes les bras du gars… C’est MORT, c’est Requiem for a Dream en live, l’horreur du drogué, les veines apparentes et les trous dans les bras, et là tu te casses parce que t’es une nana qui psychote vachement dans sa tête donc tu te dis « ça se trouve le mec va sortir une seringue de je sais pas quoi de sa poche, me la planter dans le cou ou autre et m’injecter sa saloperie, je vais faire une overdose sans m’être droguée solo, je vais finir dans le coma, tout le monde va se demander pourquoi j’ai fais ça alors que c’est pas de ma faute et…. » STOP! C’est bon là, ça suffit les conneries, alors en général, tu prends ta valise et tes deux sacs et tu bouge de place parce que tu psychote de trop et c’est pas bon pour l’état mental.

Enfin voilà, je crois que j’ai à peu près fais le tour de tous les loustiques bizarres (ou non) qu’on peut croiser dans le train… J’en ai sans aucun doute oublié mais bon, la liste est infinie et on peut s’attendre à n’importe quoi, mais c’est pas mal comme occupation d’envoyer chier les gens…

tumblr_mv0hx9kKKi1s0f1iio1_500

Katy Perry – « Roar »

 

J’adore sa façon de chanter, ses maquillages et son petit univers. Mais ce que j’aime par dessus tout, c’est que parmi toutes les artistes pop du moment, c’est sans aucun doute la seule qui ne soit pas volontairement choquante ou provocatrice (comparez à Miley Cyrus qui se met à poil, Britney qui dit « Bitch » toutes les 5 secondes chrono, Rihanna qui montre son séant… Je me demande où est-ce que l’on va. Regarder des clips sera bientôt interdit au moins de 16 ans.