Archive | septembre 2013

Vendredi 29 septembre 2013.

Bonsoir !
Je poste juste un tout petit message pour vous balancer le lien de mon Tumblr (Iciiiii), parce que j’y tiens réellement et c’est dans ces cas là que je vois vraiment comment j’évolue dans ma tête. En ce moment, pas mal d’images d’endroits abandonnés, je pense que j’ai besoin de me retrouver un peu, de souffler… Avec toute cette pression que j’ai avec mon école d’esthétique, j’espère juste ne pas péter un câble et ne pas finir en dépression. Beaucoup de lingerie aussi, comme toujours, tout ce qui est sexy, mignon, gore ou tout simplement « tendance » (ça c’est le mot utilisé dans mon école). Donc des lapins roses avec des noeuds, des statues d’anges dans les cimetières, des portes jarretelles en veux-tu, en voilà… Je vais pas mieux dans ma tête, mais je me soigne. Je ne vois personne en dehors du cercle scolaire, je deviens asociale. Ah si, hier soir je suis allée faire un bowling avec Mr Ours et deux amis, c’était bien sympa. Je voulais qu’il m’emmène au cinéma ce soir, il a refusé, c’est tellement plus crucial de passer du temps sur GTA V… Oui parce que Mr a un week-end de 4 jours, donc de samedi de ce week-end jusqu’à mercredi, mais au lieu de consacrer un peu de temps à sa copine qui n’est là que le samedi et le dimanche, et bientôt plus que le dimanche, il préfère jouer pendant des heures sur cette putain de console de merde. J’suis en rogne, bonne nuit.

Image

Vendredi 20 septembre 2013

Salut tout le monde !

Je suis vraiment désolée de ne pas pouvoir poster en ce moment, je suis vraiment très très très occupée depuis la rentrée (partir le matin à 6h45 et rentrer le soir à 19h c’est dur). Je suis vraiment à fond dans mes études, tout passe très vite, on n’a pas le temps d’échouer, pas le temps de refaire la même chose 50 fois. Bref, c’est marche ou crève, ce qui j’avoue me convient assez bien, ça va me forger un peu plus. Bon bien entendu, avec l’uniforme intégralement noir et les 50 kilogrammes de bagages que l’on se transporte tous les jours, on ne peut être que repérable dans les gares où on entend de la part des filles surtout « waow t’as vu elle est à l’Ema, elle doit être bourrée de fric ». Nan nan et nan : je suis pas bourrée de fric, je vis au jour le jour comme tout le monde (ou presque parce que sérieusement il y en a à l’école qui nagent dans le pognon, enfin bref), j’achète des dupes au lieu d’acheter des produits de marques à 50€, je fais mes courses à Aldi quand je peux, j’aime la bouffe en boîte, je déteste les restaurants guindés et les chevaux me font peur donc l’équitation du dimanche des bourges, on oublie… Bref, je suis une fille pauvre, qui en chie pour avoir même 2€ dans le porte monnaie, je suis mal organisée, ma chambre est en bordel, j’aime pas l’école, j’ai toujours eu tout ce que je voulais mais bon c’était surtout des caprices pour mes anniversaires (en gros pour faire un énorme cadeau chez nous on vous offre UN cadeau mais ça compte pour l’anniv’ et Noël… Donc on vous offre rien à Noël). J’ai pas de voiture, je me ballade en train, en bus ou à pied. Mais j’ai le permis ! Je ne fume que des tubées, c’est largement moins cher. Bref, je suis dans une école de bourges (quoi que y en a pas des masses). Je me sens à ma place quand même. Mais bon, dans la vie on a toujours envie de claquer une personne ou deux, ça, ça ne change pas…. Bref sinon, je reviendrai poster un peu plus souvent quand j’aurai moins besoin de réviser, parce que en ce moment c’est vraiment chaud.

Vendredi 06 septembre 2013.

Hier, c’était le jour de mon entrée à l’EMA (Ecole des Métiers Artistiques). J’ai pas mal stressé pour pas grand chose et j’ai fais une ou deux rencontres, c’était assez sympa. Sauf que le petit soucis que j’ai, c’est que je suis dans un tel état de stress (oui parce que je suis la seule à faire un taille 42 apparemment, toutes les autres doivent rentrer dans du 36 ou du 34 d’après ce que j’ai vu) … Je disais donc, je suis dans un tel état de stress que j’ai totalement oublié si aujourd’hui je devais emmener mes serviettes et/ou mon matériel de manucure, de maquillage ou autre. Donc là j’ai une boule au ventre, je n’ai dormi que deux heures, je me lève dans un quart d’heure pour aller prendre ma douche. Heureusement j’ai déjà fais mon sac (qui est juste énooooorme), je suis déjà plus ou moins coiffée, pas démaquillée, j’ai les yeux éclatés. Sinon, mon emploi du temps est vraiment génial. Pour vous expliquer mes horaires :

Lundi : 9h30 – 12h00 / 13h00 – 17h00

Mardi : 14h00 – 18h00

Mercredi : 08h00 – 17h00

Jeudi : 08h30 / 17h00

Vendredi : 08h00 / 12h00

Donc comme vous le voyez, je n’ai absolument pas à me plaindre, surtout que j’ai des formations de grandes marques et tout et tout. Bon, bien sûr il y a aussi du moins bien dans tout ça. Personnellement ce qui me chiffonne c’est qu’on ne doit pas toucher sur soi à tout ce qui ressemble à un poil. Donc le mode Chewbacca est bien parti, dans moins de 4 jours ce sera ignoble (je dois avoir des gènes de je ne sais pas quelle contrée lointaine moi…) et aussi, et là c’est le pire du pire pour moi, j’ai du couper tous mes ongles. J’avais réussi à avoir presque un centimètre à chaque doigts. Je suis vraiment dégoûtée parce que j’aimais bien avoir un tas de bordel sur mes ongles. Donc adieu les nail arts en tous genres… Vraiment dégoûtée, mais bon que voulez-vous, c’est la vie…

Le truc estival… Pour ne pas dire la rentrée.

Oui, il paraît que cette histoire de rentrée ça stresse tout le monde. Moi la première à vrai dire. Pas de téléphone ni d’internet de toute la journée alors que je suis toujours un minimum connectée de partout. Enfin bref, demain pour moi c’est la rentrée. Je dirais à la fois qu’il est temps et à la fois que ça me fait chier. Je n’ai pas du tout envie de quitter ma belle-famille toute la journée et en même temps, rencontrer des nouveaux gens et souffler un peu de cette ambiance de troupe qu’il y a à la maison. Oui, parce que c’est une histoire de meute en fait, à la maison. Une histoire où ce sont les matriarches qui commandent. Bon bien évidemment, et malheureusement pour moi, dans mon couple, ce n’est pas moi qui « porte la culotte » dirons-nous. Bref, Monsieur Ours a toujours décidé de… décider. Chose qui me fait gravement chier. Et maintenant que Monsieur Ours sait que je suis accro à lui (d’après tout le monde), il n’arrive pas à se dire qu’une femme n’est jamais acquise. Oui oui, pour les hommes qui passent par là, ce n’est pas parce qu’une femme est tombée dans vos bras qu’elle est à vous éternellement ! Une femme, il faut savoir la reconquérir en permanence. Enfin bref, tout ça pour reparler de la rentrée, je suis partie loin là. Demain, 15 kilogrammes de valise, mon uniforme, les cheveux bien tirés en chignon, les ongles bien manucurés, le visage bien maquillé et tout. Ça va valoir des points, je vous montre une photo si j’arrive à ce que quelqu’un me prenne en photo…